Back to the Fifties

Le dernier cygne noir de 2014 achève son survol de l’économie mondiale…

barilometre-putin-50

Il y avait deux possibilités de visage dans le reflet : Vladimir Poutine, qui ne peut qu’être fort marri de la perte de valeur d’une de ses principales sources de revenus, ou bien l’Etat Islamique, dont la guerre est financée par les ventes de brut extrait des territoires qu’il contrôle.

Oui mais voilà : Daech, à l’instar de la méchante finance, est sans visage. Ce fut donc Vladimir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s