C’est dur d’être dirigé par des confédérés !

A la BNS, vénérable institution de la confédération helvétique jouant le rôle de banque centrale, on commençait à être jaloux du reste du monde : et la Grèce par ci, et la parité euro-dollar par là, et la dette de la France, et l’équilibre budgétaire de l’Allemagne, et le yuan dans tout ça, blablabla.

Oubliant les fondamentaux de tout banquier central qui se doit d’être parfaitement prévisible, les dirigeants de la BNS qui en avaient marre de ne jamais faire l’actualité ont décidé de renoncer brutalement à bloquer le cours du franc suisse face à l’euro, sans doute pour un mix de bonnes et de mauvaises raisons. Résultat : mise en orbite du franc suisse, krach boursier à Zürich, agents de change dévalisés…

Cette escadrille de cygnes noirs qui sillonne le ciel de cette nouvelle année, c’est pour nous empêcher de faire de la prospective ou quoi ?

je-suis-riche.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s