Après le « Like », bientôt le « Kill »

Un des gros problèmes qu’ont en ce moment tous ceux qui travaillent sur la voiture autonome, c’est de savoir coder l’équivalent des Trois Lois de la Robotique d’Asimov afin que leurs futurs véhicules puissent prendre les bonnes décisions face à une situation de conduite où la vie d’êtres humains sera en jeu.

Terminator facebookEt bien entendu, ils s’y cassent les dents. Comme le montre ce récent article du MIT Technology Review, les cas de figure où la machine devra choisir de tuer un humain à la place d’un ou de plusieurs autres, sans possibilité de trouver un scénario rose où tout le monde est sauf, abondent.

Qui osera écrire ces lignes de code ? Sans doute personne, car une solution est déjà à portée de main et elle a le bon goût de ne demander ni aux constructeurs ni aux législateurs des règles qu’ils répugnent à mettre noir sur blanc.

Cette solution consiste à récupérer sur les réseaux sociaux suffisamment d’informations personnelles relatives à celle ou celui qui se déclarera « commandant de bord » en montant dans le véhicule. Après un traitement approprié de ces données fondé sur des techniques d’apprentissage automatique, il sera bientôt possible de déduire quel serait la décision dudit commandant de bord s’il était au volant, face à un dilemme de conduite. C’est à peine de la science-fiction : on peut déjà prédire vos tendances politiques à partir de Facebook, même si vous ne croyez poster que des vidéos de chatons.

Pour éviter donc dans le futur d’être le dindon de la farce et que votre future voiture décide de vous sacrifier contre un platane pour éviter de percuter ce si mignon petit chat perdu au milieu de la route, une seule contre-mesure possible : soignez votre traces sur Internet, donnez dans l’égocentrisme sur les réseaux sociaux ! Postez quinze selfies par jour et « likez » les tous, « likez » les photos que les autres prennent de vous mais ne publiez jamais de photos d’un quelconque autre être vivant.

In ne s’agit plus de votre e-réputation, mais de vos chances de survie dans un monde bientôt sous domination des machines…

Publicités

Un commentaire

  1. Wendy · novembre 16, 2015

    Une prémonition ? Un article d’il y a trois jours avec un titre, comment dire… Circonstances.

    Sinon, à froid , quel humour ! Certes un peu glaçant mais tellement french touch !

    Je pense que si la machine a un « choix » à faire elle tuera le vieux, le handicapé et le révolutionnaire. ( non, ce ne sont pas une seule personne, pourquoi ?)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s