L’ouvrier du futur ? #VALEUR!

Les industriels commencent à sortir du bois en matière d’usine du futur… Ainsi, d’après les Echos, Renault se prépare à former une partie de son personnel et à engager des séances de « vision » à ce sujet.

Former aux technologies de « la Big Data« , comme dit la très féministe patronne de General Electric France ? Du cloud et de Hadoop ? Des séances de vision avec plein de Post-It, dans un cadre disruptif, pour imaginer une usine magique ou hommes et robots collaborent pour produire à la demande des voitures hyper-personnalisées imprimées en 3D ?

Que nenni. L’objectif final est rappelé dans l’article : il s’agit de :

délivrer une forme d’« hypercompétitivité », avec notamment un niveau bien plus élevé d’automatisation
Et les personnes invités à être formés pour « visionner », ce sont les représentants syndicaux, car la vision, c’est une usine sans ouvriers.
Comme on dit dans la Silicon Valley :
Somebody is eating your lunch.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s