Derniers instants de croisière

Continuant à feuilleter l’un des derniers « papiers » de Jean Laherrère, nous sommes tombés sur ces deux graphiques sobrement commentés en page 90 :

The Cliff is Near

Autrement dit,  dans une dizaine d’années, la quantité d’énergie fossile par habitant va s’effondrer : pas seulement le pétrole, mais aussi le gaz et le charbon. Le concept de l’énergie inépuisable et bon marché se volatilisera presque aussi rapidement qu’il est apparu : le XXIe siècle s’achèverait, selon ces calculs, avec un niveau de disponibilité de l’énergie fossile analogue à celui prévalant dans les années 1920…

Il subsiste, dans tout l’univers, un « rayonnement fossile » qui est l’écho lointain du Big Bang initial. Nos lointains descendants du XXe siècle auront également la joie de bénéficier d’une « concentration fossile » de CO2 qui réchauffera leur quotidien, sans pour autant avoir le bonheur de pouvoir disposer de la manne énergétique à laquelle nous nous sommes habitués et qu’il va falloir bientôt oublier. Les grands-parents boivent, les petits-enfants trinquent !

Publicités

Un commentaire

  1. Wendy · décembre 8, 2015

    Tout est dit. Il semblerait que le pic soit passé ainsi que le plateau « ondulant » nous serions sur le versant droit de la falaise de Seneque avec les conséquences climatiques du versant gauche. Youpi.

    🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s