Une vérité qui s’impose

Un article intéressant vulgarise les travaux statistiques d’un chercheur, montrant qu’il est impossible de garder indéfiniment un secret, quel qu’il soit.

Ainsi, si le premier homme sur la Lune n’était qu’un complot de la NASA – thèse capillotractée brillamment reprise sur le plan cinématographique par l’oublié Capricorn One – il aurait suffit de 5 ans pour que la vérité éclate au grand jour.

0258000008336740-photo-etude-conspirations

L’étude fournit également une méthode pour calculer combien de personnes maximum doivent être mise au courant d’un secret pour éviter qu’il ne s’ébruite durant une période donnée.

Lie to you

On voit ainsi qu’un mensonge peut être tu pendant plusieurs dizaines d’années tant que la vérité vraie n’est sue que de quelques centaines de personnes. C’était sans doute sur les résultats d’une telle abaque que VW comptait ; malheureusement pour l’entreprise, il ne s’agissait que d’une borne supérieure. Comme chantait Goldman, il a suffi d’un Cygne (Noir).

Il suffira d'un cygne

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s