La BA vient avant l’IA

La presse se fait l’écho d’une expérience de Microsoft qui cherchait à simuler la conversation d’une adolescente en utilisant les méthodes d’intelligence artificielle (IA) en vogue en ce moment, basée sur l’auto-apprentissage par traitements massifs de données (machine learning).

L’expérience a dû s’arrêter prématurément, des esprits pervers ayant « contaminé » cette âme pur de silicium, qui a commencé à enchaîner tweets racistes et nazis, hors de tout contrôle.

Certains se moquent de Microsoft, pourtant la réalité dépasse ce qui serait passé pour de la fiction il y a seulement quelques années : on vient de démontrer qu’on arrive désormais à fabriquer artificiellement des esprits faibles, malléables et manipulables à merci. Plus besoin d’aller s’approvisionner à Molenbeek ; on peut désormais télécharger à loisir une intelligence bornée et pleine de préjugés stupides dans n’importe quel drone…

Etape suivante sur la route de la Bêtise Artificielle (BA) qui mène à l’IA : le beauf électronique ?

VW über alles

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s