Les flots de l’Antarctique

Finalement, la fonte des glaciers terrestres de l’Antarctique pourrait être un facteur majeur de la hausse du niveau des mers. Comme l’écrit le Monde en relayant Nature :

Jusqu’à 2 mètres d’élévation d’ici la fin du siècle. C’est ce que suggère une étude américaine publiée jeudi 31 mars dans la revue Nature. Les auteurs, Robert DeConto, de l’université du Massachusetts, et David Pollard, de l’université de Pennsylvanie, ont modélisé la contribution de l’Antarctique à l’élévation des mers et ont mis en avant la sensibilité de cette calotte glaciaire.

« DeConto et Pollard proposent ici un des modèles les plus sophistiqués qui représente l’écoulement de l’Antarctique dans son ensemble, explique Valérie Masson-Delmotte, paléoclimatologue et coprésidente du groupe 1 au sein du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC). Jusqu’ici, on ne pouvait pas prendre en compte l’Antarctique dans les prévisions de la montée des eaux. »

Ironie du sort, avec 2 mètres de hausse du niveau des mers et si les digues ne sont pas renforcées d’ici là, les migrants de la désormais célèbre « jungle » de Calais devront… émigrer vers des terrains plus élevés, comme le montre la simulation ci-dessous :

Calais w 2 m sea rise level

Publicités

Un commentaire

  1. Wendy · avril 4, 2016

    Les cartes de Cayce ?

    🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s