Sea Bubbles : il flotte mais il s’éloigne

Ca y est ! Salon Viva Technologies oblige – expression franchouillarde de la bulle « digitale » actuelle – alors que Londres cherche à éteindre les braises de la tour Grenfell, Anne Hidalgo a effectué un petit tour sur le prototye « numéro un » de Sea Bubbles, comme l’explique Sciences & Avenir.

5f5a52fc05e4a96bb06525140409d93f4feeda52

Mais les embruns n’avaient pas encore séché sur la coque de l’embarcation innovante que la maire de Paris prenait déjà ses distances avec la transformation du concept en un dispositif concret de transport en commun :

« C’est silencieux, c’est confortable, c’est ludique », s’est enthousiasmée la maire PS de Paris, qui soutient le projet depuis ses débuts, en imaginant dans quelques années un service de bateaux-taxis qui pourrait ainsi opérer sur la Seine.

Et plus loin :

Mettre en place un tel système, « ca peut aller très vite si on trouve des opérateurs. On peut l’imaginer dans les quatre ans. Mais je ne fixe pas de limite de temps ».

Autrement dit, difficile de passer en vraie grandeur d’ici la fin de son mandat électoral actuel. Et vu le succès de la République En Marche aux élections législatives dans les circonscriptions parisiennes – et l’échec de ses amis frondeurs du PS – il n’est pas certain qu’elle rempile au mandat suivant. Par contre, qu’elle utilise alors son carnet d’adresses du réseau C40 pour se transformer en VRP Sea Bubbles aux quatre coins du monde est loin d’être improbable.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s